•  

    Oeuvres
    de la philosophie pratique

     

    Découvrir les oeuvres et les textes clés de la philosophie pratique.

     

     

  • Pour se nourrir de sagesses pratiques construites lentement, au fil du temps, et qui ont le pouvoir d'interroger et d'inspirer nos manières de vivre. Certaines d'entre elles sont vieilles de plusieurs millénaires, d'autres nous sont contemporaines.

  • Antiquité

    (VIIe siècle av. J-C - Ve siècle ap. J-C)

  • vers 600 av. J-C

     

    LAO TSEU

    (Chine, vers 700 - vers 600 av. J-C)

     

    Tao Te King

    Livre de la Voie et de la Vertu

     

    Où l'on apprend l'art de l'équilibre entre le plein et le vide, et la vertu du non-agir pour une vie divine.

    vers 500 av. J-C

     

    CONFUCIUS

    (Chine, 551-479 av. J-C)

     

    Lunyu

    Les Entretiens

     

    Où l'on acquiert la connaissance des vertus personnelles, familiales et sociales qui font la noblesse de coeur et la vie harmonieuse.

    vers 400 av. J-C

     

    SUN TZU

    (Chine, vers 500 - vers 400 av. J-C)

     

    L'Art de la guerre

     

    Où l'on apprend que la véritable guerre sait éviter le combat en se fondant sur la ruse alliée à la connaissance et à la compréhension de son adversaire.

    vers 390 av. J-C

     

    PLATON

    (Grèce, 427-347 av. J-C)

     

    Gorgias

     

    Où l'on apprend la manière de vivre authentiquement bonne, selon la vérité et la justice, et qu'une bonne politique combat les désirs du peuple plutôt que de les flatter.

    vers 370 av. J-C

     

    PLATON

    (Grèce, 427-347 av. J-C)

     

    La République

     

    Où l'on apprend le type d'éducation et de vertus qui forment une âme et structurent une cité tournées vers la justice et le bien.

    vers 350 av. J-C

     

    ARISTOTE

    (Grèce, 384-322 av. J-C)

     

    Éthique à Nicomaque

     

    Où l'on apprend qu'une vie vertueuse se pratique au quotidien, cultive le juste milieu et mène au bien le plus haut : le bonheur.

    vers 330 av. J-C

     

    ARISTOTE

    (Grèce, 384-322 av. J-C)

     

    Les Politiques

     

    Où l'on apprend que l'être humain est naturellement porté à être en communauté, les différentes communautés qu'il constitue et leurs diverses dynamiques, réelles ou idéales.

    vers 300 av. J-C

     

    ÉPICURE

    (Grèce, 341-270 av. J-C)

     

    Lettre à Ménécée

     

    Où l'on acquiert quatre remèdes et la juste mesure des plaisirs qui permettent d'atteindre la sérénité profonde.

    vers 100

     

    ÉPICTÈTE

    (Grèce, 50-125)

     

    Manuel

     

    Où l'on apprend à se détacher de tout ce qui ne dépend pas de nous (nos circonstances de vie), et à maîtriser ce qui dépend de nous (nos opinions et nos jugements).

    vers 180

     

    MARC AURÈLE

    (Rome, 121-180)

     

    Pensées pour moi-même

     
    Où l'on trouve des exercices spirituels qui ouvrent à l'acceptation de tout ce qui arrive et à l'accueil du moment présent, pour atteindre la paix.

    vers 270

     

    PLOTIN

    (Rome, 205-270)

     

    Traité 1

    Sur le beau

     

    Où l'on apprend comment cheminer vers le bien par l'amour des beautés visibles et invisibles qui se trouvent autour de nous et en nous.

  • Moyen-Âge

    (Ve siècle - XVe siècle)

  • 401

     

    SAINT AUGUSTIN

    (Algérie, 254-430)

     

    Les Confessions

     

    Où l'on apprend à s'affranchir des faux plaisirs de la chair pour atteindre la béatitude de l'âme.

    1177

     

    FARÎD-UD-DÎN 'ATTAR

    (Perse, vers 1142 - vers 1190)

     

    Le Langage des oiseaux

     

    Où l'on se met en quête de l'Absolu par un long voyage, pour apprendre à finalement le trouver en soi-même.

    1321

     

    DANTE ALIGHERI

    (Italie, 1265-1321)

     

    La Divine Comédie

     

    Où l'on traverse l'enfer, le purgatoire et le paradis à la recherche de l'aspiration suprême de l'âme : retrouver l'Amour premier.

  • Renaissance

    (XVe siècle - XVIe siècle)

  • 1516

     

    Thomas MORE

    (Angleterre, 1478-1535)

     

    L'Utopie

     

    Où l'on ose imaginer et dessiner un nouvel idéal de société face aux vices de la constitution sociale et politique actuelle.

    1532

     

    Nicolas MACHIAVEL

    (Italie, 1469-1527)

     

    Le Prince

     

    Où l'on apprend les clés de virtuosité politique qui permettent d'acquérir et de conserver efficacement le pouvoir, et que la ruse fait souvent plus que la force.

    1576

     

    Étienne de LA BOÉTIE

    (France, 1530-1563)

     

    Discours de la servitude volontaire

     

    Où l'on trouve le courage de se libérer du joug des tyrans qui paraissent puissants, mais qui sont en réalité seuls, lâches et faibles.

    1577

     

    Thérèse d'AVILA

    (Espagne, 1515-1582)

     

    Le Château intérieur

     

    Où l'on apprend à entrer en soi et à s'approprier son château intérieur, pour pleinement s'habiter et y découvrir son Soi profond.

    1588

     

    Michel de MONTAIGNE

    (France, 1533-1592)

     

    Les Essais

     

    Où l'on apprend à faire de notre vie un art par lequel on devient son propre maître, en modérant ses désirs, en s'ancrant dans le moment présent et en adoptant un esprit critique face aux dogmes.

  • Période Classique

    (XVIIe siècle)

  • 1637

     

    René DESCARTES

    (France, 1596-1650)

     

    Discours de la méthode

     

    Où l'on apprend que le bon sens est présent de manière égale en chaque être humain. Où l'on acquiert une méthode pour exploiter tout son potentiel afin de mieux se connaître, soi et le monde, tout en vivant bien.

    1641

     

    René DESCARTES

    (France, 1596-1650)

     

    Méditations métaphysiques

     

    Où l'on appréhende notre liberté de penser grâce au doute : le doute mesuré nous permet de remettre en question les préjugés et les dogmes, pour ne tenir pour vrai que ce qui est rationnellement justifié ou légitimé.

    1649

     

    René DESCARTES

    (France, 1596-1650)

     

    Les Passions de l'âme

     

    Où l'on apprend à écouter ses émotions, à les discerner et à cultiver celles qui sont vertueuses, afin de devenir maître de soi et libre.

    1651

     

    Thomas HOBBES

    (Angleterre, 1588-1679)

     

    Léviathan

     

    Où l'on apprend comment la société et l'État permettent de préserver les hommes de leur état de violence et de guerre naturelle, en établissant entre eux un état de justice, de sécurité et de paix.

    1669

     

    Blaise PASCAL

    (France, 1623-1662)

     

    Pensées

     

    Où l'on apprend à ne plus se fuir soi-même à travers les divertissements, mais à se rencontrer en vérité avec ses ombres, et à rechercher une voie authentique de plénitude.

    1670

     

    Baruch SPINOZA

    (Pays-Bas, 1632-1677)

     

    Traité théologico-politique

     

    Où l'on défend la liberté de penser face aux dogmes, aux croyances et aux idéologies qui veulent la brider ou la supprimer. Où l'on apprend que le régime politique qui permet cette liberté est la démocratie.

    1677

     

    Baruch SPINOZA

    (Pays-Bas, 1632-1677)

     

    Éthique

     

    Où l'on apprend à devenir véritablement libre et parfaitement heureux en apprivoisant nos émotions, qui nous asservissent tant que nous ne les connaissons pas clairement et distinctement, et ne les maîtrisons pas par la force de notre raison.

    1690

     

    John LOCKE

    (Angleterre, 1632-1704)

     

    Traité du gouvernement civil

     

    Où l'on apprend en quoi l'état social et l'établissement de lois permettent de pleinement épanouir les libertés humaines en garantissant la liberté de chaque citoyen, la justice et la propriété acquise par le travail.

  • Les Lumières

    (XVIIIe siècle)

  • 1748

     

    Charles-Louis de Secondat de MONTESQUIEU

    (1689-1755)

     

    De l'esprit des lois

     

    Où l'on apprend que la liberté authentique se trouve dans l'obéissance aux lois, principes rationnels permettant une vie harmonieuse, et dans la séparation des pouvoirs politiques (faire les lois, les appliquer et les faire respecter).

    1762

     

    Jean-Jacques ROUSSEAU

    (Suisse, 1712-1778)

     

    Du contrat social

     

    Où l'on apprend qu'une société juste, garantissant la liberté et l'égalité de chacun, doit accorder le pouvoir à tous ses citoyens reliés par un intérêt commun, faisant ainsi de la volonté générale l'instance de souveraineté.

    1762

     

    Jean-Jacques ROUSSEAU

    (Suisse, 1712-1778)

     

    Émile ou
    De l'éducation

     

    Où l'on apprend comment éduquer un enfant en suivant ses lois naturelles de développement : épanouissement de la liberté, du coeur, de la conscience et de l'esprit de discernement.

    1784

     

    Immanuel KANT

    (Allemagne, 1724-1804)

     

    Réponse à la question :

    Qu'est-ce que les Lumières ?

     

    Où l'on apprend l'importance de penser par soi-même pour s'émanciper des préjugés, des dogmes et des idéologies qui emprisonnent l'esprit.

    1785

     

    Immanuel KANT

    (Allemagne, 1724-1804)

     

    Fondements de la métaphysique des moeurs

     

    Où l'on apprend que la vertu morale se trouve dans l'exercice de la bonne volonté, qui veut faire le bien non pas par intérêt mais en soi, grâce à l'écoute de la loi morale naturellement présente en sa raison.

  • XIXe siècle

  • 1819

     

    Arthur SCHOPENHAUER

    (Allemagne, 1788-1860)

     

    Le monde comme volonté
    et représentation

     

    Où l'on apprend que la contemplation et l'exercice de la compassion permettent au malheur causé par un désir incessant de s'apaiser, et nous ouvrent à une vie nouvelle.

  • XXe siècle

  • 1945

     

    Jean-Paul SARTRE

    (France, 1905-1980)

     

    L'existentialisme
    est un humanisme

     

    On y apprend à s'approprier sa liberté pour créer le sens de sa vie.

    1990

     

    Paul RICOEUR

    (France, 1913-2005)

     

    "Éthique et morale"

     

    On y apprend à développer l'art de la vie bonne dans toutes ses dimensions : individuelle, interpersonnelle et collective.

  • XXIe siècle

  • 2011

     

    Michel TOZZI

    (France, 1945)

     

    Penser par soi-même

     

    Où l'on apprend les clés nécessaires à la construction d'une pensée profonde, critique, cohérente, argumentée et autonome.

    Tous Les Articles
    ×